Visite des pompiers - Communauté de la Providence de Lisieux

Aller au contenu
Mission > Mission au Sénégal
Journée Pédagogique des enfants du Centre BOUNTOO YAKAAR

Visite des pompiers

Une rencontre exceptionnelle
 
Du 24 au 26 Mars, les enfants du Centre (28) et 12 éducateurs  et encadreurs, nous avons quitté Sokone avec un car loué aux Sœurs de Karang, pour aller à Foundiougne, logeant à l’internat des filles.
 
Trajet d’une heure. Installation, et jeux libres le matin.
 
Après midi nous sommes allées dans un campement au bord de la mer et avons pataugé. A part une fillette de 5 ans qui a résisté, maintenant le groupe aime barboter et s’ébattre. Expérience renouvelée le lundi après midi.
 
Lundi matin nous avons visité le tribunal, les bureaux, la salle d’audience, les enfants étaient tellement attentifs !



 
Ensuite direction les pompiers où l’équipe a montré le véhicule pour éteindre le feu,
puis l’ambulance avec démonstration sur la manière de prendre en charge un blessé,
puis le placer dans l’ambulance. Ensuite le véhicule qui suit les opérations.

  

 
Il s’est créé une belle amité entre pompiers et enfants.

  

 
Mardi matin lever à 5 heures pour vite déjeuner et prendre le bac qui rejoint Foundiougne à Fatick…

 
A Fatick, nous avons été reçus par Madame le Préfet, son adjoint, comme si nous étions des autorités :
Tous assis dans la grande salle de réunion, explications, détails sur l’uniforme des préfets et adjoints, explications que nous allions retrouver une heure plus tard chez le gouverneur.
 
A 12 heures, il était temps d’aller faire la pause repas dans la cour du postulat des Frères de St Jean de Dieu.
 
Halte appréciée avant de reprendre la route pour Kaolack,en dégustant des dattes remises par Madame le Préfet…

 
Les parents avertis par téléphone de notre arrivée étaient au Rendez vous pour récupérer leur progéniture et s’émerveiller de voir les enfants si heureux !
 

 
Mais nous avons gardé le contact avec 12 enfants qui ont été choisis pour faire le défilé de la fête nationale le 4 avril !


Retourner au contenu