Caen - La Pierre Heuzé - Communauté de la Providence de Lisieux

Aller au contenu
Mission > Caen

Fraternité de Caen "La Pierre Heuzé"

Dans la périphérie de cette ville "aux cents clochers"


Le quartier de la Pierre Heuzé accueille des gens de nombreuses nationalités. Cette diversité de cultures, de religions, de traditions, est source de partage, d'échanges enrichissants pour tous.




Deux soeurs y vivent en HLM, attentives à créer des relations et à soutenir les plus démunis. Elles sont engagées dans des Associations, Conseil de quartier, C.S.F (Confédération Syndicale des Familles) .... Elles se laissent réinterpeller sur leur mission au sein des mouvements d'Eglise : A.C.O.  &  F.E.D.E.A.R. et participent à la vie paroissiale.
Par des gestes simples, souvent cachés, elles sont heureuses de pourvoir aux besoins des personnes qu'elles accueillent.


L'oratoire



L'église Saint Bernard



 

"Echos de la Fraternité
   du quartier de la Pierre Heuzé"




 Face à l’arrivée de plus en plus grandes des migrants, le Pape François à lancer un appel à toutes les paroisses les incitant à accueillir les familles qui arrivent sur  notre territoire.
 
 
           Notre Paroisse « Sainte Marie des Portes de la mer » qui recouvre déjà un grand nombre de nationalités s’est sentie une fois encore interpellée par le message du Pape François.
 
 
           Sur l’invitation du  « Conseil de solidarité paroissial  Saint François d’Hérouville », 50 personnes se sont retrouvées pour mettre en place une politique d’accueil et de prise en charge d’une famille.
 
 
           Nous nous sommes tous engagés à cautionner cette prise en charge qui implique :
 
            . La recherche d’un logement,
 
           .  le suivi des dossiers administratifs,  l’apprentissage de la langue française,
 
           . l’accès à la santé,
 
           . l’ accompagnement pour les courses, l’aide à larecherche d’ un emploi, etc…
 
 
         Rien que pour le logement, il faut prévoir un budget de  800 €.
 
 
          Notre démarche est soutenue par l’Association « Le temps d’un toît » qui a de l’expérience.
 
 
           Fin Novembre nous avons reçu un « flayers » nous indiquant les démarches à suivre et l’engagement financier de chacun. L’appel a été bien reçu par les gens de la paroisse.
 
           
 
           Des manifestations seront organisées pour sensibiliser et financer cet accueil. La première a eu lieu le   25 Novembre 2016 : une  chorale est venue chanter dans l’Eglise Saint Bernard de notre quartier aux profits des migrants.                       Beaucoup de personnes sont venues en solidarité pour soutenir ce projet.
 
 
         Thérèse et moi, à notre façon nous essayons de nous y impliquer à travers : l’écoute, l’accueil, le dépannage, la mise en lien avec notre réseau, Parfois, un  simple petit coup de pouce permet de repartir. Comme disait une femme                           marocaine : «  Dieu veille… » Mais est-ce qu’on peut accepter que 60 enfants, à Caen, dorment dehors chaque nuit ?
 
 
          Merci aux sœurs de la Communauté et aux amies qui tricotent : couvertures, gants, écharpes qui sont très appréciés.
 
 
         Les besoins sont immenses, continuons ensemble cette entraide.

                  



Retourner au contenu