CONDE-SUR-NOIREAU - Communauté de la Providence de Lisieux

Aller au contenu
Mission > Condé sur Noireau

Les Echos de la Fraternité de Condé/Noireau

    Chaque année après les célébrations de Noël, les temps de prière à la crèche dans plusieurs églises des villages, les paroissiens aiment se retrouver à la médiathèque pour la projection des crèches de la paroisse,  la rétrospective des événements de l’année et  le partage de la galette.



                                                                         
« Vieillir comme du bon vin »

 Tel était le titre de la journée diocésaine de la vie consacrée à laquelle nous avons participé.
 Après l’Eucharistie célébrée par  le Père Boulanger, nous avons écouté Sœur Véronique Margron Dominicaine et Présidente de la CORREF. Voici quelques points de son intervention :
 La force de la vie religieuse s’est d’être incarnée, ancrée dans du réel.Nous sommes tous de la même humanité. Cette humanité que le Christ a voulu partager
 Vie religieuse de l’ordre du partage, du respect de l’autre tel qu’il est  dans sa vulnérabilité, de l’amitié.
 S’apprivoiser à soi, dans la fragilité.
 Manière de prendre soin qui dit quelque chose de la dignité de la personne, accompagner jusqu’à la fin.
Tout humain qui devient dépendant, même si les médiations humaines ne sont plus là, est un homme aimé de Dieu.
 
   Une journée riche de rencontres et d’échanges entre les consacrés
des divers instituts présents aujourd’hui sur le diocèse.
 
           Nul ne sait s’il  vieillira comme du bon vin ? Nous constatons que les personnes âgées, malades, handicapées traversent souvent des épreuves et endurent patiemment des souffrances. Elleséveillent parfois  dans leur entourage, la compassion, le dévouement, des gestes de tendresse…Toutes ont besoin de présence, de respect, de reconnaissance, et aussi de soutien spirituel. C’est à chacun de nous que sont confiés nos aînés. Notre société trop orientée sur la productivité manque parfois de considération  aux personnes âgées, ou fragilisées par la maladie, elle ne leur permet pas toujours de vieillir sereinement.La vie religieuse à travers le vieillissement de ses membres, est appeléeaujourd’hui, à veiller à ce que la dignité et la vie des personnes soient respectées jusqu’au bout.



 
Qu’as-tu fait de ton frère ?   
 
Le 2 février rencontre diocésaine des solidarités

           Nous avons apprécié la présentation de la précarité dans le Calvados par Mr Jean-Philippe Briand. La pauvreté est plus marquante dans certains secteurs, notamment au sud du Département, dont Condé/Noireau où nous sommes.
 
L’exposition sur les initiatives de solidarité a montré que de nombreux bénévoles s’engagent dans diverses associations qui luttent contre des formes variées de pauvreté. Ils rencontrent, accompagnent et créent des liens  avec des personnes en difficulté pour les aider à continuer de vivre, et améliorer leur situation.
 
Certes, ce qui est réalisé est insuffisant face a tant de besoins, mais nous pouvons nous réjouir de ce qui existe et de qui se vit sans faire de bruit pour  venir en aide aux autres.


 



Retourner au contenu