CONDE-SUR-NOIREAU - Communauté de la Providence de Lisieux

Aller au contenu

CONDE-SUR-NOIREAU

Mission > Condé sur Noireau

Les Echos de la Fraternité de Condé/Noireau

Echos de Condé - Avril 2022

Au printemps à Condé, des vélos fleuris et un magnifique défilé…

  

   

  


Durant le Carême 2022, de dimanche en dimanche, la communauté paroissiale a cheminé vers Pâques.

        

    

       


  Le dimanche des Rameaux,  
nous étions nombreux à nous rassembler pour célébrer l’entrée de Jésus à Jérusalem,
et entendre le récit de sa Passion.

   



Echos de Condé  Janvier 2022

L'Avent et Noël

De Dimanche en Dimanche, durant l’Avent, nous avons cheminé vers Noël  avec le support de magnifiques tableauxréalisés per les membres de l’équipe de décor liturgique de la paroisse.
 
                                       
 
                                                            
 
A l’église St Sauveur
 
la crèche  manifeste que Jésus vient pour  les hommes du monde entier…
 
 
                          
 

 
A l’église St Martin
la crèche rappelle que Jésus est né dans une étable.
 
Marie, Joseph et les bergers, le regard tourné vers le nouveau-né, invitent à se recueillir et à s’unir silencieusement à la multitude des anges qui chantent : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’il aime… »


 
 
Chaque  année, les chrétiens des diverses communes s’organisent pour faire la crèche dans leur église. Des paroissiens ont du talent pour la créativité…. Tous les paroissiens sont invités à un temps de prière et de chants dans plusieurs églises.



   





Chaque année les visiteurs sont nombreux à venir admirer les crèches en famille, ce qui est parfois l’occasion de découvrir, ou de rappeler, que pour nous chrétiens,
Noël c’est avant tout la naissance de Jésus !
 
Jésus, cadeau, de Dieu aux hommes…  Et si c’était pour s’en souvenir que nous continuons d’échanger des cadeaux à Noël ?
 
Jésus, lumière du monde… Et si c’était pour nous le signifier que toutes nos villes et nos bourgs s’illuminent en Décembre ?
 
Si vous passiez à St Germain du Crioult à cette période, vous seriez  émerveillés, par ce village si magnifiquement décoré et illuminé.


                                                          
Eté 2021

La Suisse Normande attire de nombreux touristes durant les vacances, et chaque saison  apporte son charme à cette magnifique région.
 
Cet été, pas très ensoleillé chez nous,  a quand même permis aux habitants de la région de Condé ou aux personnes de passage qui le désiraient,  de se rendre à la plage dès qu’il y avait un rayon de soleil. Pas besoin de faire un long parcours,  grâce à l’heureuse initiative de Condé plage sur les bords du plan d’eau.
 
 
                                               
 

 
        Si la météo fait quelques « caprices », une promenade dans le parc reste, pour tous,  toujours agréable…Les personnes âgées peuvent s’asseoir, et se reposer dans ce grand jardin, et les enfants ont vite repéré l’espace jeu qui leur est offert.
 
 
                                                                                                                        
 
        Depuis plusieurs mois au « marché couvert » à Condé, le centre de vaccination accueille chaque jour de nombreuses personnes.
 
        Dans les églises des communes de la paroisse Bx François Jamet, plusieurs fêtes patronales sont célébrées durant l’été, C’est toujours une grande joie pour les paroissiens de ces villages qui entretiennent leur église et la fleurissent merveilleusement pour la Messe annuelle.
 
        Le Dimanche 22 Août, à St Marc d’Ouilly, a eu lieu le quatre-vingt huitième pardon de St Roch: Procession, Messe,  bénédiction des champs et des chiens…
 
                  
 
 
 


 
   
 

 
Extrait d’une prière à Saint Roch
 
Saint Roch, laïc et pèlerin en Europe, pestiféré, emprisonné :
 
Toi qui guérissais les corps et amenais les hommes à Dieu,
 
présente-Lui ma peine et ma souffrance ;
 
Que sa lumière puisse convertir mon cœur ;
 
Confiant en lui, j’attends l’heureux moment où sa grâce viendra me toucher,
 
J’ai foi en sa puissance, source de paix, de courage, d’amour….


 
    
  Des étincelles de lumière au cœur des ténèbres

 
 
           L’épidémie qui sévit depuis plusieurs mois, perturbe la vie de chacun de nous. Tous, nous connaissons  des personnes  atteintes par la covid 19, des membres de leur entourage inquiets, des soignants fatigués, des familles endeuillées. La crise sanitaire engendre maints soucis : l’emploi de certaines personnes est menacé,  des chefs d’entreprises et des commerçants sont soucieux, les enfants et les jeunes suivent, avec plus ou moins de succès,  leurs cours à distance, les personnes en EHPAD sont privées de visites, des familles et des amis ne peuvent plus se retrouver etc…          
 
           L’absence de rencontres, conduit bon nombre à redécouvrir l’importance des relations vécues au quotidien. Pour pallier à l’impossibilité de passer un moment ensemble, certains trouvent d’autres moyensqui permettent d’entretenir les liens familiaux, amicaux, associatifs, paroissiaux etc… Nous le constatons fréquemment, ici, le souci des autres, l’attention à l’entourage,  l’entr’aide, la solidarité ne faiblissent pas. Pour beaucoup, la vaccination est la lueur d’espoir qui pointe à l’horizon.
 
           Sur la paroisse, les projets ne peuvent pas toujours  être réalisés, nous annulons, nous reportons, nous modifions, nous nous adaptons en fonction des consignes sanitaires. Dans cette situation éprouvante pour tout le monde, la mission nous appelle actuellement, à écouter, soutenir, réconforter,  porter dans la prière et vivre ce qui peut l’être.
 
           Durant le Carême, le vendredi, avec des paroissiens, nous avons participé au chemin de croix, dans quelques églises du rural. Pour chaque Dimanche, l’équipe de décor liturgique a confectionné de magnifiques panneaux qui ont ponctué le cheminement vers Pâques, et pour chacune des célébrations de la Semaine Sainte un beau décor floral, qui invitait à entrer dans la prière a été réalisé. Les organistes et les animateurs de chants ont mis leurs talents au service de la prière de l’Assemblée. Les paroissiens ont apprécié de pouvoir vivre ensemble cette année, la liturgie des fêtes pascales. Le Christ a donné sa vie sur la croix pour nous arracher au péché et à  la mort, ressuscité il nous ouvre un chemin d’espérance. Au milieu des ténèbres et des  épreuves, Il est la Lumière qui éclaire tout homme, la Source intarissable de la Vie.


  

          

                        
                                                                                                                                                                                                                                                                     
Prière pour l’unité des Chrétiens


 
                                               
 
           La semaine de prière pour l’unité des chrétiens, tous les ans du  18 au 25 Janvier, a été préparée cette année par la communauté monastique de Grandchamp en Suisse. Elleavait pour thème :

 
«Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance».
 
                                                                                                      (cf.Jean 15, 5)
 
           Le groupe œcuménique, composé de représentants de la Communauté Protestante et  de plusieurs Paroisses catholiques, se réunit régulièrement pour échanger.  Il avait préparé ce temps de prière, auquel les chrétiens  de la Communauté Protestante unie du Bocage et les Catholiques des paroisses de la région étaient invités. Nous avons participé à cette célébration œcuménique,le Dimanche 24 Janvier à 10 H 30 à l’église d’Athis de l’Orne.    
 
           Des chants, un diaporama accompagné de lecture de textes ont nourri notre prière, en voici quelques extraits :
 
« C’est le grand désir de Dieu, exprimé par Jésus, que nous venions à Lui, et demeurions en  Lui. Il nous attend sans se lasser, il espère qu’unis à son amour, nous portions des fruits qui fassent vivre tous ceux qui nous entourent ».[…]« Nous nous rappelons l’appel du Christ, nous nous tournons vers son amour, Lui qui est le centre de notre vie. Car le chemin de l’unité commence dans la relation avec Dieu en nous. Demeurer dans son amour fait grandir le désir de rechercher l’unité et la réconciliation avec les autres  et nous ouvre à celles et ceux qui sont différents de nous : un fruit important qui nous est donné pour guérir les divisions qui sont en nous, entre nous et dans le monde ».
 
           La proclamation de l’Evangile  Jean 15, 1-17  a été suivie d’une prédication à deux voix, d ‘une confession de foi, d’une prière d’intercession.
 
           Pour conclure ce temps de prièrefraternelle, une belle expression de la mission nous a été donnée : Autour du cierge pascal  placé devant l’autel, neuf personnes tenant une veilleuse éteinte ont formé  un grand cercle. La lumière du cierge pascal leur a été transmise,  puis elles se sont rapprochées du centre, (donc  plus proche du Cierge pascal, et aussi plus proche les uns des autres)de là, elles sont parties porter la lumière àl’Assemblée.


 


********************

 
                  Courant Août,nous avons eu la joie d’accueillir sœur Thérèse Basile pour renforcer la fraternité et participer à la mission. Elle commence à tisser des liens et à découvrir les réalités du terrain mais la période de confinement limite activités et rencontres.Habitons ce temps et gardons confiance et espérance.
 
 
                  Au cours de l’été, peu à peu la vie a repris. Les personnes âgées de l’EHPAD, privées de visites  durant le confinement, étaient heureuses de revoir leur famille, leurs amis et aussi l’équipe d’aumônerie. Dans le respect des consignes sanitaires, pour le bonheur des paroissiens des communes rurales, la Messe de la fête patronale de leur village  a été célébrée.



                  Début Septembre, les enfants ont été accueillis en catéchèse. La première des communions, et la profession de foi, ayant été reportées  en raison du  premier  confinement, ils ont pu se préparer et vivre ces célébrations en octobre. Actuellement,de nouveau, la catéchèse se poursuit d’une autre manière, à la maison.

      

        Le premier Dimanche d’Octobre, la rentrée paroissiale était orientée sur la mission et les attributs des évêques : Croix pectorale,  anneau, crosse, mitre. Les paroissiens étaient invités à un parcours dans la campagne, d’environ  trois kilomètres.Aidés par un questionnaire et quelques recherches ludiques, adultes et enfants ont échangé sur le sujet durant la marche qui précédait l’Eucharistie à l’église St Sauveur. Une belle matinée pour nous préparer à accueillir notre nouvel Evêque.
 
Depuis ce temps, le Pape François a nommé Monseigneur Habert, évêque de notre diocèse, nous nous en réjouissons et rendons grâce à Dieu.
 
 
                  Le coronavirus circule activement dans la région, pour nous protéger les uns et les autres, nous sommes tous à nouveau confinés.
 

**************

Rentrée paroissiale avec Sainte Thérèse
 
 
        Parmi les personnes qui prenaient le car ce 21 Septembre, bon nombre étaient déjà venues plusieurs fois à Lisieux et connaissaient, plus ou moins, Thérèse Martin entrée à quinze ans au Carmel.
 
        Cette journée de pèlerinage sur les pas de Sainte Thérèse : Buissonnets, Carmel, Basilique, avec une bonne  présentation de sa vie, en ces différents lieux, un temps de prière avec les Carmélites, et la Messe avec d’autres pèlerins à la crypte a fait la joie de tous les participants.
 
        A travers la vie de la petite Normande : Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face, Dieu ne cesse pas de se manifester et poursuit son œuvre aujourd’hui, à travers le monde.



Il est bon de chanter…
 
 
        Dans leur jeunesse, plusieurs paroissiens ont fait partie de la manécanterie des « Petits chanteurs Notre Dame de la joie » à Condé/Noireau. Ils ont acquis des connaissances musicales très appréciables aujourd’hui, pour l’animation de la liturgie dans  notre paroisse.
 
        Désirant  renouveler le répertoire de chants, de la communauté paroissialetous les deux mois, une répétition de chants est proposée à tous.



Visite des personnes âgées


 

Formation à l’écoute
 
 
La pastorale de la santé propose des formations, le 7 Octobre à Caen,  elle a organisé une journée sur la sensibilisation à l’écoute, avec deux intervenantes Annette Bergeron psychologue cliniticienne et Pascaline Lano.
 
 
Quelques flashs de l’intervention de Annette Bergeron :
 
Pour écouter, avoir envie d’aider l’autre.
 
L’écoute demande une attention particulière :
 
        observer, accueillir, participer à l’échange, regarder, être présent, demeurer là.
 
Il faut de l’amour,
 
        se rendre disponible à l’autre, accueillir,  être cohérent avec soi-même,  sont des conditions d’écoute.
 
 
Pour écouter
 
        Où suis-je ?
 
        S’installer,  laisser l’autre parler, reformuler, renvoyer ce qu’on a entendu. On n’est        pas obligé de comprendre.
 
        Parfois ce sera simplement prendre la main, pour manifester une présence.
 
Etre écoutant est très différent selon chaque personne, selon son état, de toute façon laisser les soucis à la porte. On est là pour « être » et non pour « faire ». Etre une présence chrétienne qui accueille les souhaits de la personne.
 
 
Quelques flashs  de l’intervention de Pascaline Lano :
 
L’écoute est une attitude vitale qui a quelque chose à voir avec le cœur :
 
« Aujourd’hui ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur ». Psaume 94
 
Dans l’ancienne Alliance,  écouter pour susciter la vie.
 
Deutéronome 27,9-10 « Ecoute Israël… »  Ecouter du fond du cœur.
 
Deutéronome 1, 14 -15 « Vous m’avez répondu… »
 
L’écoute importante pour les humains parce que faite à l’image de Dieu.
 
Etre en capacité d’entrer en relation.
 
Le propre de la sagesse : Avoir un cœur qui écoute.
 
A tout moment, Jésus nous montre l’importance de l’écoute.
 
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le ». Mc 9,7
 
Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui lamettent en pratique ». Luc 8,19-21
 
L’Annonciation : Ecoute, obéissance du fond du cœur.
 
« Tous les matins il éveille mon oreille, pour que j’écoute comme les disciples ».
 
Ce n’est pas parce que l’autre pose des questions, qu’on peut y répondre. La reformulation peut aider. Elle ouvre à la liberté. Accueillir silences er hésitations.
 
Dans « la joie de l’Evangile »  on trouve 49 fois le mot « écoute »
 
"Dites ce que vous pensez vraiment. Ecoutez vraiment ce que les autres ont à dire".
                                                                                                                                               Pape François


commémoration du 75 ème anniversaire du débarquement
 

La commémoration du 75 ème anniversaire du débarquement des Forces Alliées, sur les Côtes Normandes,
a donné lieu à de beaux témoignages de reconnaissance pour tous les Militaires et Civils qui ont donné leur vie, pour que nous retrouvions la paix.
 
           Ce 6 Juin, nous avons fait mémoire des victimes du bombardement de Condé/Noireau.
Comme d’autres lieux de la région, cette petite ville a été durement éprouvée :
 252 Victimes, 1413 maisons détruites et 350 endommagées, et combien de blessés,
et de cœurs meurtris pour toujours ?

           Après l’hommage rendu aux 4 pompiers victimes du devoir, et la prière œcuménique
au cimetière de la ville, ce fut la cérémonie au Monument des Victimes civils,
avec l’historique du déroulement de cette journée tragique et le rappel des Noms de toutes les victimes,
à qui nous devons rester reconnaissants de la liberté retrouvée.

           Le 6 Juin 1944, marque notre histoire.
Nous, sœurs de la Providence,nous ne pouvons oublier les bombardements :
24 sœurs périrent sous les décombres de la maison mère à Lisieux et 2 Sœurs  à Caen.  
 
           Les conditions de vie des années qui suivirent furent difficiles, pour nos concitoyens.
Que la mémoire de ces événements, avive en tous le souci de la justice et de la paix.








Retourner au contenu