CONDE-SUR-NOIREAU - Communauté de la Providence de Lisieux

Aller au contenu
Mission > Condé sur Noireau

Les Echos de la Fraternité de Condé/Noireau


Le Carême est le temps favorable pour les chrétiens de laisser le Christ renouveler en eux la vie reçue au Baptême.
Le décor liturgique avec le support proposé par le CCFD Terre solidaire, invitait les paroissiens à se préparer à Pâques en devenant  semeurs de paix, de justice, de fraternité, d’humanité, d’espérance.

                                                             

Quelques graines ont été semées par la communauté paroissiale :
               
               *Soirée Bol de riz : rencontre et partage avec une association locale qui accompagne des migrants et les aide à se familiariser avec la langue française et à s’intégrer.
               
               *Plusieurs personnes âgées ou malades de l’EHPAD Laurence de La Pierre et de la paroisse ont reçu le sacrement des malades au cours de la Messe célébrée chaque semaine à la maison de retraite.A travers ce sacrement, le Christ, aujourd’hui comme hier, réconforte et soutientles personnes malades et nous appelle à nous faire proches de ceux qui souffrent.


                                  
         
               *Lescatéchistes et les enfants en catéchèse ont vécu divers temps forts  :célébration pénitentielle, initiation à l’Eucharistie, préparation à la première des communions,  retraite préparatoire à la profession de foi.
               
               *Dans  quelques églises de campagne, des paroissiens se sont rassemblés pour méditer le  chemin de croix. Occasion de regarder plus attentivement sur les murs de ces églises, les magnifiques tableaux  qui nous rappellent  la Passion du Christ.
Un moyen  à notre portée pour faire quelques pas  avec Jésus condamné, chargé de sa croix, aidé par Simon de Cyrène, consolant les femmes de Jérusalem,  crucifié et victorieux de la mort.
Un temps pour prier en actualisant le chemin vécu par le Christ en ouvrant notre prière à tous ceux qui souffrent.
Aujourd’hui,combiend’innocents sont condamnés à mort par la faim, la violence, l’indifférence ? De nombreuses  personnes  sont sans toit, sans travail, sans ami…accablés par toutes sortes de maux,  ils ne peuvent plus se relever.  De plus en plus de nos contemporains sont seuls dans la détresse, dans la vieillesse, abandonnésface à la mort…
A moins que sur le chemin  se trouvent quelques Simon de Cyrène pour les aider à porter leur fardeau,  ou la présence de quelques femmes  qui s’approchent pour apporter un peu de réconfort à ces personnes dans l’épreuve.

                                                                            

Le chemin de la croix est devenu le chemin de la vie.
Le Christ, jusqu’au bout est demeuré dans l’amour et la confiance à Dieu son Père. Il a donné sa vie pour que nous ayons la vie. Premier ressuscité, Il fait lever une lueur d’espérance, dans les ténèbres humaines.
Comme un feu qui éclaire et réchauffe, la lumière de l’amour du Christ victorieux de la mort éclaire désormais la vie des hommes pour toujours.

                                                                            

               A travers les célébrations de la Semaine Sainte et de Pâques, l’Eglise nous invite à faire mémoire du Christ ressuscité,  qui  déjà, fait passer de la mort à la vie, tout homme qui croit en Lui et se laisse habiter par son Esprit d’amour.



Retourner au contenu